mardi 3 avril 2018

"La maison abandonnée" de Joel A. Sutherland

Chronique du blog Entre les pages



C’est le dernier été que Jacob, Ichiro et les jumeaux Hayden et Hannah passent ensemble. À la rentrée, ils partiront chacun vers de nouveaux horizons. Ils ont donc envie que ces dernières semaines soient inoubliables. Lorsque Jacob et Ichiro découvrent une maison dont ils n’ont jamais entendu parler, une maison abandonnée depuis le début des années 1900, ils sont convaincus qu’ils n’arriveront pas à oublier ces vacances. Dans la demeure, le gramophone se met en marche tout seul, des ombres longent les murs, des fantômes couverts de sang apparaissent, des cris d’enfants se font entendre. La bande est terrifiée mais très attirée par l’endroit. Leurs frayeurs se mêlent à une enquête pour savoir ce qui s’y est réellement passé il y a des années et comprendre ce qui s’y passe encore aujourd’hui. 

La maison abandonnée est un livre d’horreur pour la jeunesse. C’est un ouvrage qui contient donc du mystère, de l’action, des portes qui claquent, des cauchemars, des révélations, du courage. Une fois la lecture commencée, le lecteur a envie de tout savoir sur cette bâtisse qui lui colle des frissons tout partout. Il fait donc l’impasse sur quelques faiblesses. Certains passages ne semblent en effet pas utiles, l’équilibre entre le roman d’atmosphère ou une narration beaucoup plus développée n’a pas été parfaitement trouvé. Cependant, tous les moments entre les murs de La fin de l’été et l’investigation menée par les héros entraînent et sont très convaincants. Au final, l’histoire de fantômes est bonne et elle se dévore grâce à la plume précise mais fluide de Joel A. Sutherland.