lundi 20 novembre 2017

"A la dure" de Rachel Corenblit

Chronique du blog La vie des livres


Un texte très court, comme le veut la collection, mais percutant et saisissant. Je ne sais même pas si je pourrais conseiller un seul titre de cette collection plutôt que tous. Ils sont parfaits pour les ados, pour aborder les sujets difficiles sans les moraliser ni même leur en mettre plein la tête, pour ceux qui n'aiment pas lire aussi parce que c'est rapide à lire et que la narration est faite de telle façon que ça touche toujours le lecteur. Je recommande donc celui-ci, mais également les autres de la collection, une fois encore.

« À la dure » raconte l'histoire d'un frère et d'une sœur, proches par la force des choses... En effet, So est partie du cocon familial depuis plusieurs années mais elle revient du jour au lendemain pour demander à Arthur de l'aider à se sevrer. Pendant une semaine, ils vont traverser cette difficile épreuve tous les deux, en se détestant mais aussi en s'aimant plus que tout.

Grâce à ce court texte, l'auteure va droit au but. L'histoire commence avec le retour de So, alors que les parents ne sont pas à la maison, et on découvre donc très rapidement cette descente aux enfers aux côtés d'Arthur et sa sœur. Plus que tout, on découvre à quel point les liens fraternels sont forts car Arthur, trop jeune pour être dans cet univers, trop rangé, déteste ce qu'est devenue sa sœur mais il déteste aussi l'idée de la laisser tomber. Elle a besoin de lui plus que de quiconque et, malgré son jeune âge, il en est tout à fait conscient. Il n'a aucune confiance en elle, en son avenir, mais il ne veut qu'elle traverse cette dure épreuve toute seule.

La fin est assez ouverte, on ne sait pas tellement ce qu'il va advenir des personnages, tout est possible mais l'auteure ne va pas jusqu'aux détails. Elle va toujours droit au but, nous montrant bien ce que ressentent les personnages, nous faisant vivre cette douloureuse expérience avec eux.

Un court roman percutant, émouvant, touchant, qui fait réfléchir et ouvrir les yeux sur un sujet délicat et difficile.